Marquer d’une pierre blanche □

Chaque nouvelle année, j’aime bien me créer de nouveaux rites que je perpetue dans le temps.

En janvier 2020, j’avais lu l’expérience de la journaliste anglaise Michelle McGagh, qui a relevé le défi de ne rien acheter pendant 1 an.
L’idée m’a tout de suite séduite, permettant de remettre en question mes réflexes d’achat.

Je décidais alors de me lancer dans le challenge de :
-N’acheter aucun vêtement, accessoire, ameublement ou décoration, maquillage, etc. Sauf pour en remplacer un perdu, brisé et irréparable qui est ESSENTIEL (Absolument nécessaire, indispensable).
-Ne pas accumuler inutilement de nourriture ou de produits d’entretien, acheter local et de saison.
-N’acheter que ce dont j’ai vraiment besoin.

Ça fait déjà quelques années que je consomme des alternatives au neuf et achète local et de saison. Séduite par ce mode de consommation qui me permet aussi de réduire au minimum mes dépenses. Alors ne rien acheter pendant 1 an ne pouvait que m’apporter des avantages.

Mon bilan 2020

Aujourd’hui, nous sommes en 2021 et je poursuis avec le défi Rien de neuf de Zéro waste France.
Ce changement de consommation m’a permis de faire le point sur mes envies, mes besoins et sur ce que je pensais que je devais consommer. En me questionnant sur mes réels besoins, j’ai ouvert les yeux sur mes vraies envies, qui étaient finalement beaucoup moins nombreuses que ce que je pensais. J’ai donc moins consommé, dépensé moins d’argent et trouvé plus de cohérence avec mes valeurs.

J’ai banni les grandes surfaces et les zones commerciales pour consommer dans des magasins de seconde main plus proches de chez moi, Vinted, Leboncoin, Amap, culture Solidaire…)

J’achète du seconde main, mais pas uniquement. Je répare, je construis, j’échange, je prête. Cette nouvelle façon de faire m’a permis de me bâtir un beau petit réseau d’entraide. Toujours présent en cas de besoin. Et c’est très réconfortant de se savoir à ce point entourée et soutenue.

Je compte aussi quelques entraves lorsque je n’avais pas le choix, comme un portable cassé pendant Mercure rétrograde , un jean troué non réparable, deux « craquages » pour les belles assiètes de la céramiste audrey amaia et mes chaussures éthiques pour les belles occasions (noël/anniversaires), du neuf mais responsable.

Dans l’ensemble c’est surtout de belles victoires de consommation alternative.

Ma préférée est celle d’avoir pu offrir des cadeaux de Noel “rien de neuf”, 100% seconde main comme des livres, de la décoration personnalisé, des petits électroménagers ou encore des jouets.

Pour résumer j ai pu faire de belles économies sans me priver et avoir un impact positif sur la planète.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :